Logo myFarm

Questions fréquentes

Sur la serre myFarm

Pourquoi dépenser ce montant dans une serre myFarm alors que je peux faire un potager ?

On est bien d’accord, détenir un potager chez soi, c’est génial. Cependant, ce que l’on a tendance à oublier, c’est qu’un potager nécessite de l’espace, des moyens financiers, beaucoup de temps, certaines capacités physiques, des connaissances solides et … de la chance avec les conditions climatiques ! La serre myFarm a été étudiée pour que vous puissiez cultiver vos fruits et légumes en minimisant ces 6 contraintes. Comparons ici le potager classique et la serre myFarm sur chacun de ces points.

1. Moins d’espace : un potager nécessite bien évidemment un certain espace. Vous pouvez cultiver quelques aromatiques sur un carré potager, mais si vous voulez commencer à cultiver différentes sortes de légumes-fruits, légumes-racines et légumes-feuilles pour 2 à 4 personnes, il vous faudra un minimum de 10 à 20 m² d’espace. Sur ce point, la serre myFarm score nettement mieux grâce à ses tours de cultures verticales, permettant la culture simultanée de 120 plants sur seulement 5 m². Il vous faudrait 20 m² de terre pour cultiver l’équivalent en potager classique.

2. Moins cher : on pourrait croire que créer et entretenir un potager est gratuit, mais c’est loin d’être le cas. Bacs de culture, matériel de jardinage, terreau, serre, paille, treillis, système d’irrigation, engrais ou répulsifs le cas échéant. Toutes ces dépenses sont soit comprises soit évitées avec l’achat de votre serre myFarm. De plus, pour obtenir des récoltes en dehors de l’été en Belgique, il est recommandé d’avoir une serre. Or, pour avoir une serre capable de cultiver 120 plants simultanément, il vous faudra une serre de minimum 20 m². Pour un niveau de qualité équivalent, celle-ci vous reviendra au même prix que l’entièreté de la serre automatisée myFarm !

3. Moins de temps : on pourrait croire qu’il suffit de planter une graine et que 3 mois plus tard il n’y a plus qu’à récolter. Ce n’est malheureusement pas le cas avec un potager classique. Il faut semer, arroser tous les jours, repiquer, encore arroser. Il faut entretenir sa terre, réfléchir à une bonne rotation des cultures, faire attention aux maladies véhiculées par les renards et autres mammifères qui se promènent. Il faut agir vite en cas de maladie des plantes, de sécheresse ou d’humidité trop élevée. Il faut veiller aux rongeurs, aux limaces et aux chenilles. Il est très difficile d’obtenir une salade sans répulsif et autres produits chimiques, car les insectes en raffolent. Certaines années, les nuisibles sont dévastateurs. Et il n’y a rien de plus frustrant que de voir ses petits se faire manger tout crus après y avoir consacré tant de temps et d’amour. Pour les âmes sensibles, mieux vaut parfois s’abstenir. Et lorsque vous êtes enfin parvenu au stade de récolte, il vous faut encore prendre le temps de retirer la terre de chaque légume et prier pour qu’il n’y ait aucune infestation de parasites. En comparaison, les tours de cultures en hauteur de la serre myFarm réduisent à presque zéro le risque d’attaque par tout type de nuisible : rongeurs, limaces, chenilles, parasites, mammifères. Il ne faut plus arroser, le système s’occupe de tout. Il ne faut plus s’inquiéter de la rotation des cultures, ni même enlever la terre de ses récoltes puisqu’il n’y en a pas ! Tout ce que vous aurez à faire, c’est grosso modo gérer vos semis, vérifier que l’eau coule normalement, entretenir votre filtre, remplir la mangeoire et ajouter des compléments de culture de temps en temps (voir “A quoi ressemble l’emploi du temps d’un aquaponiste myFarm ?”).

4. Moins de contraintes physiques : voilà encore quelque chose que l’on oublie souvent. Déplacer des quantités de terre ou de terreau, travailler la terre, tailler des plants, récolter au sol, … c’est parfois très éprouvant et peut s’avérer mission impossible pour une personne âgée, enceinte, à mobilité réduite ou ayant des douleurs de dos. L’absence de terre et la culture verticale de la serre myFarm réduit énormément ces problèmes. Vous plantez et vous récoltez à votre hauteur.

5. Moins de connaissances requises : voir “Est-ce que je peux me lancer en étant novice ?”

6. Moins dépendant des conditions climatiques : certaines années peuvent se montrer désespérantes pour les agriculteurs en herbe que nous sommes. La pluie, les maladies comme le mildiou, les limaces et les chenilles peuvent ravager les potagers. Et nous devons malheureusement nous attendre à ce que cette tendance continue avec les dérèglements climatiques. Quant aux serres myFarm, elles continuent à produire tout à fait normalement grâce à leur système fermé beaucoup plus résistant aux menaces extérieures !

En conclusion, votre serre myFarm va énormément vous faciliter la vie pour un prix qui, étant donné sa qualité, sa longévité, sa productivité, son accessibilité, et surtout le temps et l’espace qu’il vous fait gagner, n’est pas aussi élevé qu’il en a l’air. D’ailleurs, vous pouvez le voir comme un investissement qui peut vous rapporter 25% par an. C’est mieux que des panneaux solaires ou n’importe quel indice boursier !

Si vous avez déjà votre potager, c’est encore mieux. Votre serre myFarm se chargera des plantes les plus difficiles à faire pousser (selon les principes de permaculture) comme la salade, le basilic ou le persil. Votre potager pourra continuer à accueillir les légumes les plus faciles comme les courgettes et les concombres.

 

Que peut-on faire pousser dans une serre myFarm ?
La serre myFarm permet de cultiver un grand nombre de fruits et légumes :

  • Aromates : persil, basilic, verveine, coriandre, ciboulette, thym, romarin, menthe, fenouil, …
  • Légumes-feuilles : Laitues de toutes les sortes, chou rave, kale, de chine, céleri, …
  • Petits légumes-fruits : tomates, poivrons, piment, haricots, …
  • Petits fruits : fraises, framboises, mûres, …
  • Fleurs comestibles
Les fruits et légumes ont-ils un goût de poisson ?

Pas du tout. Pour la même raison que les produits qui poussent en terre n’ont pas le goût de terre ni de fumier, les fruits et légumes qui poussent en aquaponie n’ont pas le goût de poisson. Il est reconnu que les produits de la bioponie ont moins de saveur, mais ce n’est pas le cas des produits de l’aquaponie qui sont particulièrement savoureux !

Les poissons sont-ils heureux ?

Guillaume Eveillard, conservateur de l’aquarium de Paris, est catégorique : les poissons élevés dans un système aquaponique sont des poissons heureux.

En effet, 3 facteurs jouent sur le bien-être des poissons : une eau propre, une densité ni trop faible ni trop élevée, et une alimentation régulière.

La propreté de l’eau est assurée par le système composé de bactéries et de plantes. Les bactéries décomposent les déjections des poissons en nutriments assimilables par les plantes, et les plantes consomment les nutriments. L’ensemble forme un biofiltre qui maintient l’eau parfaitement propre.

Concernant la densité de poissons dans votre bassin, si elle est trop faible il y a des chances que des dominateurs se forment et stressent les dominés, et si elle est trop élevée les poissons n’ont pas assez d’espace pour évoluer librement. La règle générale est d’environ 1 litre d’eau pour 1 cm de poisson, ce que vous respecterez aisément avec la configuration de la serre myFarm.

Enfin, vos poissons jouiront d’une alimentation stable puisque nourris régulièrement par votre distributeur.

En conclusion, vous pourrez vous vanter d’élever des poissons heureux. Ce n’est pas le cas de beaucoup de poissons d’élevage vivant dans une densité qui dépasse l’entendement, nageant constamment les uns contre les autres et mangeant les excréments de leurs congénères.

La serre myFarm fait-elle du bruit ?

Non. Le seul appareil que vous pourriez éventuellement entendre depuis l’intérieur de la serre est l’oxygénateur, mais c’est l’un des plus silencieux du marché. Il faut vraiment tendre l’oreille au plus près pour l’entendre. Ce que vous entendrez le plus, c’est la douce sonorité du ruissellement de l’eau.

Des températures négatives peuvent-elles geler le système ?

Non. Le système continue de tourner en hiver, et plusieurs éléments maintiennent la température au-dessus de 0°C : le système est sous serre, l’eau est continuellement en mouvement et l’oxygénation empêche le gel. Même avec 2 semaines de températures négatives, l’eau ne gèlera pas.

Le métabolisme des poissons ralentit en hiver. Il faudra donc moins les nourrir, et cela tombe bien car le système sera également moins gourmand.

Quels poissons puis-je introduire dans ma serre myFarm ?

Le bassin de votre serre myFarm est suffisamment volumineux que pour y introduire tout type de poisson. Cela vous laisse le choix entre poissons ornementaux (plus faciles à élever) ou comestibles (nécessitent un peu d’expérience en aquaponie).

Pour les débutants, nous conseillons les comètes rouges (le fameux poisson rouge), particulièrement robustes et magnifiques lorsqu’ils atteignent leur 30 cm à maturité. Ceux-ci peuvent subir de gros écarts de température (8 à 30°C) et de pH (6 à 8). Les amateurs de kois ou de tout autre poisson ornemental pourront également trouver leur bonheur.

Ensuite, si vous souhaitez allez une étape plus loin dans l’expérience de votre ferme à domicile, vous pourrez remplacer vos poissons ornementaux par des poissons comestibles. La carpe revient à la mode dans les restaurants gastronomiques et est très facile à élever, puisqu’elle peut subir des écarts de température de 2 à 32°C. Enfin, plus sensible aux paramètres de l’eau mais avec une croissance fulgurante et une chair particulièrement savoureuse, la truite est la reine de l’aquaponie en Belgique. Elle survit à des températures de 1 à 26°C, ce qui veut dire que vous devrez pêcher vos truites avant les grosses chaleurs de l’été, et les combiner avec des carpes.

Acquérir une serre myFarm engendre-t-il des frais, autres que le prix de la serre ?
  • Frais fixes obligatoires : 32 poissons de 10-12 cm (pour des comètes rouges, cela représente 75 euros livraison comprise chez notre partenaire)
  • Frais récurrents obligatoires : nourriture pour poissons (30 euros par an), semences ou semis, électricité (49 watts), eau (500 à 1000 litres par an)
  • Frais fixes facultatifs : graviers pour recouvrir le sol de la serre, voile d’ombrage, récupérateur d’eau de pluie (bientôt disponible sur my-farm.be)
  • Frais récurrents facultatifs : nutriments (calcium, fer, potassium, magnésium) pour booster vos récoltes et traiter d’éventuelles carences (bientôt disponibles sur my-farm.be pour 35 euros par an). Vous recevez une année de nutriments avec votre serre myFarm.

Sachez qu’avec notre programme de parrainage, vous pouvez gagner 100 euros de crédit pour chaque personne qui achète une serre myFarm grâce à vous. Ainsi, vous pourriez ne rien avoir à dépenser du tout.

Les produits myFarm sont-ils sous garantie ?

La serre en aluminium et verre est garantie 10 ans pour tout défaut de fabrication.

Le système aquaponique (bassin, système d’irrigation, système de fixation, tours de culture, appareils électroniques) est garanti 2 ans.

En cas d’insatisfaction, et si le produit n’a fait l’objet d’aucune altération, le client peut retourner le système myFarm dans les 60 jours après livraison, et être intégralement remboursé. Dans ce cas, les frais de retour sont à charge de myFarm.

Y a-t-il une saison plus propice qu'une autre pour commander une serre myFarm ?

Non. Le meilleur moment pour acheter une serre myFarm, c’est le plus tôt possible. En effet, il faut bien 6 mois pour que le filtre biologique composé des bactéries soit au top de sa forme, et sa performance ne fait qu’augmenter avec le temps. Par ailleurs, la montée des prix des matières premières et l’inflation font rapidement augmenter le prix de la serre myFarm. Pour ces raisons, nous vous conseillons de ne pas attendre une saison particulière pour commander, mais de commander dès que vous vous sentez prêt.

Quelles serres peuvent convenir au système myFarm ?

Le système myFarm est compatible avec toute serre rectangulaire en aluminium, à condition que ses parois soient verticales (et non obliques). Nous proposons toutes les tailles de serres, de 5 m² jusqu’à 27 m².

Si vous disposez déjà d’une serre, envoyez-nous des photos (contact[a]myfarm.be) et nous vous confirmerons sa compatibilité.

Si vous n’avez pas encore de serre mais les dimensions de la serre standard ne vous conviennent pas, ou si vous souhaitez une serre plus grande, contactez-nous pour recevoir le catalogue. Vous pouvez également laquer votre serre dans la couleur de votre choix.

Sur la livraison et l’installation

Comment se passe la livraison de la serre myFarm ?

La livraison se passe en 2 temps. Il y a d’abord la livraison de la serre, et ensuite la livraison du matériel.

Dans un premier temps, 3 à 8 semaines après votre commande, vous recevez votre serre à l’adresse spécifiée lors de votre commande.

Dans un second temps :

  • Si vous avez choisi l’option “Installation par myFarm”, nous venons livrer le matériel chez vous pour installer votre serre en même temps.
  • Si vous avez choisi d’installer la serre vous-même, vous venez chercher le matériel dans notre entrepôt à Overijse.
Que dois-je faire en attendant l'arrivée de ma serre ?

Il y a 3 choses que vous devez faire en attendant l’arrivée de votre serre.

Premièrement, vous devez réfléchir aux plants que vous planterez dans vos tours une fois que votre serre sera installée. Si vous avez choisi d’acheter vos plants déjà matures dans une pépinière, alors vous ne devez rien préparer. Mais si vous avez choisi de démarrer depuis vos propres semences, alors mieux vaut préparer vos semis au cours du délai de livraison de votre serre.

Deuxièmement, vous devez préparer l’endroit où sera installée votre serre :

  • Veillez à ce que le sol où sera installée votre serre soit parfaitement plat sur au moins 2 x 4 m. Il est possible d’installer une serre sur un terrain en pente, mais vous devrez alors niveler le sol. Une bonne pelle et un peu d’huile de coude, et c’est réglé !
  • Veillez à ce que rien n’obstrue la serre sur 2,39 m de hauteur.
  • Veillez à ce qu’il y ait au moins 6 heures d’exposition au soleil par jour.

Troisièmement, vous devez vous assurer qu’une prise de courant soit accessible depuis l’intérieur de la serre, par exemple via une rallonge d’extérieur. En cas de doute, demandez conseil à un électricien certifié.

Comment se passe l'installation de la serre myFarm ?

Si vous avez choisi l’option “Installation par myFarm”, nous venons installer votre serre dès que celle-ci a été livrée à votre adresse.

Si vous avez choisi d’installer la serre vous-même, vous suivez les étapes indiquées pour monter la serre. En plus du guide d’instructions, vous recevez une vidéo montrant comment installer la serre ainsi que le matériel.

Que se passe-t-il une fois que la serre est installée ?

Lorsque votre serre myFarm est installée, vous devez encore compléter 5 étapes avant de pouvoir démarrer l’aventure. Vous recevrez des explications détaillées pour chacune d’entre elles.

  • Remplir le bassin : L’idéal est de remplir votre bassin avec de l’eau de pluie. Il est très facile d’installer un récupérateur d’eau de pluie sur ses gouttières. Si cette option vous paraît difficile, vous pouvez osmoser de l’eau du robinet avec un osmoseur. Si cette option n’est pas possible non plus, remplissez votre bassin avec de l’eau du robinet.
  • Cycler l’eau : Avant de pouvoir introduire vos poissons, il est primordial de cycler votre eau. Le cyclage consiste à installer dans le système les bactéries en charge de la transformation des déjections des poissons en nutriments assimilables par les plantes. Ce processus dure plusieurs semaines.
  • Planter dans les tours : Vous avez le choix entre préparer vos propres semis ou aller chercher des plants déjà matures dans une pépinière.
  • Commander les poissons : A vous de choisir les poissons à introduire dans votre bassin ainsi que l’endroit où les acheter. Si vous êtes débutant(e), nous vous recommandons des comètes rouges. Vous pouvez vous les faire livrer chez vous gratuitement auprès de notre partenaire.
  • Introduire les poissons dans le bassin : L’introduction des poissons est une opération délicate car ceux-ci ne peuvent pas subir un changement d’eau trop brusque. Si vous vous faites livrer les poissons dans un sachet, il vous suffira de mettre celui-ci dans votre bassin et de percer quelques trous, de façon à ce que la transition se fasse doucement.

 

Sur l’entretien de la serre myFarm

Est-ce que je peux me lancer en étant novice ?

S’occuper d’une serre myFarm est accessible à quiconque capable de s’occuper d’un poisson rouge. Le seul moment un peu technique sera les premiers jours après installation de la serre, lors du cyclage de votre eau. Mais vous n’aurez qu’à suivre les étapes indiquées. En cas de question, vous pourrez toujours nous contacter.

Notez qu’il est nettement plus facile de maintenir une serre aquaponique myFarm qu’un potager classique. En effet, étant donné qu’un potager fonctionne dans un système ouvert, le nombre d’erreurs que vous pouvez commettre et de problèmes que vous pouvez rencontrer est infini (limaces, rongeurs, chenilles, pucerons, excréments d’animaux sauvages vecteurs de maladies, trop ou trop peu d’arrosage, abondance de pluie et de vent, mauvaise qualité du sol, mauvaise rotation de cultures, maladies des plantes, carences, …). Le simple fait de déceler la nature des problèmes que l’on rencontre peut s’avérer très complexe. Quand votre navet ne pousse pas par exemple, le problème peut aussi bien venir de la terre, de la température, de la nuisance d’autres plantes, d’insectes, d’animaux, de votre arrosage, … Le temps de trouver l’origine du problème, une saison entière peut passer. Dans un système aquaponique, étant donné qu’on est dans un système fermé, le nombre d’obstacles potentiels est limité et chaque problème a une solution précise. Avec notre documentation sous la main et notre soutien, vos chances de réussir sont assurées !

A quoi ressemble l'emploi du temps d'un aquaponiste myFarm ?

Afin de vous faire une idée précise de ce qui vous attend, nous avons dressé pour vous la liste des tâches régulières qu’impliquent l’acquisition d’une serre myFarm.

Régulièrement

  • Récolter.
  • Vérifier que l’eau coule normalement dans les durites et que les plantes ne gouttent pas les unes sur les autres.
  • Vérifier que les plantes sont en bonne santé.
  • Vérifier qu’il n’y a pas de résidus solides dans le bassin (nourriture non consommée, déchets végétaux).

Toutes les semaines

  • Vérifier le niveau d’eau et ajuster si nécessaire.
  • Retirer les feuilles mortes des plantes.

Toutes les 2 semaines

  • Remplir le distributeur automatique de nourriture.
  • Préparer des semis et planter dans les tours pour assurer le cycle suivant.
  • En haute saison, surveiller la température (laisser la porte ouverte lorsqu’il fait chaud, éventuellement poser une toile d’ombrage ou retirer des parois de verre).
  • Ajouter les sels minéraux en fonction de la saison (fer, potassium, magnésium, calcium).

Tous les mois

  • Effectuer un test bandelette.
  • Vider les vannes de purge et nettoyer le filtre.

Tous les ans

  • Nettoyer les tours et les débarrasser des racines mortes.
  • Serrer les écrous de la serre.
Quels problèmes pourrai-je rencontrer au quotidien avec ma serre myFarm ?

Nous avons listé l’ensemble des problèmes que vous pourriez rencontrer lors de l’utilisation normale de votre serre myFarm :

  • pH instable
  • Fuite d’eau ou niveau d’eau réduit
  • Température de l’eau trop élevée
  • Plantes en carence
  • Plantes qui gouttent les unes sur les autres
  • Durites qui éclaboussent les plantes
  • Poissons suralimentés
  • Poissons malades
  • Apparition d’algues ou système bouché
  • Appareils défectueux
  • Coupure de courant

Chacun de ces problèmes a une solution facile à mettre en place que nous vous communiquons dans notre guide.

Pourrai-je encore partir en vacances si j'ai une serre myFarm ?

Bien sûr. La mangeoire automatique a une capacité de 2 semaines. En cas de problème, les poissons peuvent même tenir jusqu’à 2 semaines sans manger.

Si vous partez régulièrement pour de plus longues périodes, il vous est toujours possible d’acquérir une plus grande mangeoire.

Avant de partir pour plusieurs semaines, videz simplement les vannes de purge, nettoyez le filtre et remplissez la mangeoire. A votre retour, vous retrouverez votre serre avec une implosion de verdure !

Puis-je mettre le système en pause ?

Bien sûr. Si vous ne souhaitez pas faire une saison ou si vous vous absentez pour une longue période, vous pouvez mettre votre système en pause de deux façons : la pause courte durée et la pause longue durée.

Pour la pause courte durée, vous videz vos tours de culture, mais vous gardez vos poissons. Vous devrez juste continuer à remplir la mangeoire automatique des poissons et la régler sur une faible ouverture, nettoyer le filtre régulièrement et changer l’eau lorsque les nitrates montent au-dessus de 150 mg/l. Vous pouvez maintenir cette situation aussi longtemps que vous le souhaitez.

Pour la pause longue durée, vous revendez ou donnez vos poissons pour ne plus avoir à les nourrir ni à nettoyer le filtre, et pour pouvoir couper l’entièreté du système. Vous pourrez relancer votre système à tout moment en vous assurant que celui-ci soit toujours bien cyclé et en acquérant de nouveaux poissons.